Actualités

Vous êtes ici : >

L'Assainissement Non Collectif (ANC)

Utiliser l’eau est un geste banal dans notre quotidien. Cette eau, une fois utilisée, devra être traitée avant d’être rejetée au milieu naturel. En effet, on peut caractériser cette eau de septique c’est à dire dangereuse pour la santé. Dans certains secteurs, les habitations ne sont pas raccordées au réseau d’assainissement collectif. Par conséquent, elles devront mettre en œuvre un système d’assainissement non collectif (ANC).

 

Qu'est ce que l'Assainissement Non Collectif ?

 

Cet ANC est un système qui assure la collecte, le prétraitement, le traitement, et l’infiltration ou l’évacuation des eaux usées domestiques. Elles sont composées des eaux vannes (eaux des toilettes) et des eaux grises ou ménagères (eaux de cuisine et de salle de bains).

 

Les communes ont l’obligation de vérifier le bon fonctionnement de l’ANC, via le Service Public d’Assainissement non Collectif (SPANC). Cette compétence est souvent transmise aux intercommunalités.

Les eaux sont collectées grâce à des canalisations pour ainsi être acheminées jusqu’au système de prétraitement. Il correspond à la mise en œuvre d’une fosse toutes eaux qui doit être installée à moins de 10 m d’une habitation. Si cette distance n’est pas respectée, un bac dégraisseur devra être implanté en amont.

Une fois prétraitées, les eaux sont assainies grâce à une filière de traitement des Eaux Usées. Il existe alors différentes filières de traitements des eaux qui sont :

  • La filière classique où les caractéristiques du sol en place permettent le traitement (prétraitement : fosse toutes eaux, traitement : tranchée avec lit d’épandage ou filtre à sable vertical (si le sol n’est pas assez perméable)) ;
  • La filière compacte (traitement : culture fixée (les bactéries « mangent » la pollution et colonisent un support qui peut être minéral, végétal ou composite) ;
  • La micro station (traitement : culture libre) ;
  • Le filtre planté (traitement : massif filtrant planté avec ou sans fosse toutes eaux).

 

Que deviennent les eaux traitées ?

image gauche

Une étude technique doit être réalisée afin d’analyser les caractéristiques du sol, d’évaluer les besoins, de dimensionner un système d’assainissement non collectif et de choisir la filière la plus adaptée.Après traitement, les eaux sont infiltrées dans le sol au moyen de tranchées d’infiltration. Si celle-ci est impossible, les eaux peuvent être rejetées dans des eaux superficielles après autorisation des propriétaires concernés par l’écoulement et du Service Public d'Assainissement Non Collectif (SPANC).

Le système d’assainissement demande une surface minimum sur la parcelle et doit respecter des distances vis-à-vis de l’habitation, des plantations, des limites du terrain, des captages d’eau destinés à la consommation humaine, …

Afin d’assurer un bon fonctionnement et un longue durée de vie au système d’ANC, un entretien régulier est nécessaire (vérifier le bon écoulement des eaux 2 fois par an, vidanger la fosse toutes eaux au besoin, vidanger le bac dégraisseur tous les 6 mois, …).

OXYRIA est en capacité de réaliser cette étude et se tient à votre disposition pour mener à bien votre projet.

 

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article.

Laisser un commentaire

Nom ou pseudo :


Adresse email :


Code de vérification * :
Captcha   Recharger
(recopier le code ici)
Commentaire :